L'expérience Vallée Bras-du-Nord: une journée aux accueils

Vous avez envie de travailler dans un environnement stimulant, au sein d'une équipe formidable et en plein coeur de la nature? La Vallée Bras-du-Nord est présentement à la recherche de candidats pour constituer son équipe 2018! Vous pensez être le/la candidat(e) idéal(e)? Chaque semaine jusqu'à la fin mars, nous vous présenterons les différents corps d'emploi offerts. 

Cette semaine, c'est au tour de Julia, préposée aux accueils, de vous présenter son travail!

Prénom: Julia

Âge: 20 ans

Poste: Préposée aux accueils

Depuis quand travailles-tu pour la VBN? Presqu’un an.

À ton avis, quelles sont les qualités requises pour le poste que tu occupes?

Il faut aimer les gens et être sociable. Il faut aussi faire preuve de créativité et de débrouillardise. Je crois aussi que c’est quelque chose qui se développe en travaillant à la Vallée Bras-du-Nord. Il faut être enthousiaste et optimiste. Il faut aussi aimer relever de nouveaux défis parce que dans tout nouveau travail on commence à faire de nouvelles choses. Il faut se faire confiance et si jamais il y a une tâche qui te fait un peu peur, par exemple parler devant plusieurs personnes, plus tard tu vas te dire que tu avais peur pour rien.

Je pense aussi qu’il faut aussi être dévoué pour son travail. Il faut que tu aies le goût de montrer le meilleur de la Vallée Bras-du-Nord aux clients, mais ne t’inquiètes pas, tu ne te feras pas tordre le bras pour ça. Ça vient naturellement parce que de toute façon c’est une entreprise qui a de bonnes valeurs alors tu as envie de les entretenir et de les démontrer, ces belles valeurs-là! Bien sûr, il faut aussi connaître les activités que la coopérative offre (rando, canot, vélo et plus encore)!

Quels sont les aspects que tu préfères de ton travail?

J’aime le fait de travailler pour une coopérative qui a de bonnes valeurs comme l’environnement, le développement durable, la complicité, etc. J’aime le bon esprit d’équipe qui nous permet de nous entraider et de nous encourager dans n’importe quelle tâche.

Si jamais tu te sens découragé ou fatigué, un coéquipier va t’encourager et faire en sorte que tout se passe bien. C’est ça, l’esprit d’équipe! Et à ton tour lorsque tu sentiras que l'un de tes coéquipiers est un peu découragé, tu vas pouvoir le/la soutenir! Ce sont des choses qui arrivent rarement, car les journées se passent vraiment bien à la vallée! Il n’y a pas de stress à avoir!

J’aime aussi le fait que je fais présentement des tâches que je ne pensais pas aimer faire ou que j’avais peur de faire (ex.: répondre au téléphone ou parler devant un groupe de personnes).

De plus, la clientèle plein air est aussi très sympathique et de bonne humeur parce que, qui est malheureux en jouant dehors? Ça fait en sorte que tu deviens de plus en plus de bonne humeur à force de parler avec des gens qui sont aussi de bonne humeur!

Comment décrirais-tu une journée typique de ton travail?

Je travaille comme préposée à divers accueils. Au bureau principal, lorsque j'arrive, je fais la petite routine du matin. J’ouvre la billetterie, l’ordinateur, le téléphone, la radio, etc. J’écoute les messages que les gens ont laissés pendant les heures de fermeture. Je réponds aux courriels, qui sont souvent des questions que les gens posent via notre site web. Je regarde sur notre site de réservation les hébergements qui arrivent dans la journée, les vélos qui sont loués, etc. Il y a des appels et, au travers de tout ça, les cyclistes arrivent pour rouler au secteur St-Raymond. Les gens viennent récupérer leur laissez-passer de saison, viennent simplement prendre de l’information sur place, s'apprêtent à partir en randonnée sur plusieurs jours. Bref, le temps passe vite! J’aime le fait de travailler à plus qu’un accueil puisque ça rend mes tâches plus diversifiées.

Lorsque je travaille à l'accueil Shannahan, je me lève et je monte en voiture par le rang Saguenay tout en réalisant à quel point les montagnes sont belles! C’est un émerveillement chaque matin! J'ouvre l’accueil et je prépare ma journée. Les randonneurs et les cyclistes arrivent en milieu de matinée. J'explique les particularités des sentiers pédestres selon ce que les randonneurs veulent et ce qu’ils recherchent comme point de vue et je propose des itinéraires de sentiers de vélo aux cyclistes par rapport à leur niveau d’expérience. Après le «rush» du matin, ça se calme, on mange, puis les gens ayant réservé des hébergements commencent à arriver. À la fin de la journée, on fait le ménage en préparation de la fermeture de l’accueil.

En UN SEUL MOT, dis-nous l'effet que ça te fait de travailler dans la VBN!

Épanouissement, parce que c’est trippant travailler pour quelque chose qui te passionne, le plein air!

Bureau d'accueil principal

Accueil Shannahan | Photo: Gabrielle Renaud